TSGJB BANNER

Doit-on proscrire les cultures gourmandes en eau ? Les réflexions de Mohammed Sadiki

Doit-on proscrire les cultures gourmandes en eau ? Les réflexions de Mohammed Sadiki

Mohammed Sadiki, ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, démystifie la réputation des cultures d'avocats et de pastèques en tant que grandes consommatrices de ressources hydriques destinées à l'irrigation. Lors de son passage dans l'émission "Grand Format-Le360", le ministre a souligné que, contrairement aux rumeurs, la mise en œuvre de la stratégie Génération Green n'a pas entraîné une augmentation des surfaces dédiées à ces cultures.

Interrogé sur la possibilité de suggérer aux agriculteurs d'abandonner ces cultures au profit de cultures moins gourmandes en eau, Mohammed Sadiki a souligné la complexité de cette demande, mettant en avant la relative modestie de leurs superficies (l'avocat, par exemple, ne couvre que 10 000 hectares sur un total de 1,6 million d'hectares irrigués) et leur concentration dans des zones où l'eau est abondante.

En citant l'exemple de la région du Gharb, le ministre a noté que les eaux utilisées pour l'irrigation de ces cultures étaient souvent rejetées dans la mer, soulignant que les agriculteurs de ce secteur ne bénéficiaient d'aucune aide gouvernementale.

En ce qui concerne les exportations, Mohammed Sadiki a souligné qu'interdire aux agriculteurs d'exporter des avocats n'était pas envisageable. Il a expliqué que bien que la quantité d'avocats produite augmente rapidement avec le temps, cette croissance n'entraîne pas une expansion proportionnelle des terres cultivées.

Par ailleurs, contrairement aux spéculations, le ministre a noté une diminution de la superficie consacrée à la culture des pastèques, entraînant une baisse des volumes produits. Cependant, il a assuré que ces quantités restent largement suffisantes pour répondre aux besoins du marché local.

Le 12 /02/2024

Rédaction de l’AMDGJB Géoparc Jbel Bani

www.darinfiane.com    www.cans-akkanaitsidi.net    www.chez-lahcen-maroc.com

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Pluviométrie: La cote d’alerte!

Pluviométrie: La cote d’alerte!

La réserve des barrages à 1/3 de leur capacité théorique Les ouvrages à usage agricole sont les plus affectés Les réserves en eau de l’ensemble d...