TSGJB BANNER

L’américain Honeywell lance une nouvelle usine aéronautique au Maroc

L’américain Honeywell lance une nouvelle usine aéronautique au Maroc

Onze ans après avoir pris pied au Maroc à travers l’acquisition de deux PME marocaines opérant dans la fabrication de chaussures de sécurité et les gants de protection en textile et en cuir, le géant américain Honeywell renforce sa présence au Maroc.

Le groupe multi-métiers fondé en 1906 à Minneapolis vient de créer une troisième filiale basée à Casablanca. Dénommée Honeywell Morocco, cette nouvelle entité compte mettre en place une unité industrielle dédiée à l’aéronautique et plus particulièrement, la fabrication de systèmes avioniques intégrés et systèmes électromécaniques pour avions et hélicoptères. Rattachée à la division Honeywell Aerospace, bras armé du groupe Honeywell dans les métiers de l’aéronautique, Honeywell Morocco devra investir pas moins de 100 millions de DH sur son site de Bernoussi à Casablanca.

L’arrivée de Honeywell Morocco, vient consolider les ambitions du Maroc d’améliorer le taux d’intégration de son industrie aéronautique, notamment en devenant un fabricant de moteurs d’avions et d’hélicoptères. Une ambition qui se traduit par la mise en place d’un «écosystème» moteur développé autour de fabricants et constructeurs de renom et qui draine de plus en plus d’acteurs internationaux. Rien qu’en 2021, le groupe Le Piston Français avait lancé au cours du premier trimestre une usine au Maroc, pour la production de pièces mécaniques de haute technicité pour moteurs d’avions.

Rappelons, que le groupe Honeywell intervient aujourd’hui principalement dans le nucléaire, l’aérospatial, l’automatisation du bâtiment (régulation, supervision technique, contrôle d’accès et sécurité),  défense (avioniques militaires, etc) et l’équipement automobile. En 2021, le groupe s’attend à un chiffre d’affaires de plus de 35 milliards de dollars (près de 300 milliards de DH) avec une présence mondiale dans une quinzaine de pays, dont le Maroc et la Tunisie en Afrique.

Le 13 novembre 2021

Source web Par : challenge

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Eh Oh !!! il y a quelqu’un ?

Eh Oh !!! il y a quelqu’un ?

S’il est un secteur qui est touché de plein fouet par la crise du coronavirus, c’est bien celui du Tourisme. L’Organisation Mondiale du Tourisme – OMT ...

Les TPME face au défi digital

Les TPME face au défi digital

Une étude sur le phénomène 4.0 dans l'entreprise marocaine vient d'être rendue publique. L'idée est de faciliter la compréhension des enjeux e...