TSGJB BANNER

L’associatif touristique cherche Présidents !

L’associatif touristique cherche Présidents !

Si les prochaines élections nationales sont très importantes pour le Maroc des années à venir. A l’image des élections prévues, une pensée pour celles du tissu touristique, parent pauvre de toutes les autres fédérations de métiers, s’impose par elle-même, vu la traversée du désert par laquelle passe le secteur avec, au loin, un horizon illusoire truffé de mirages.

En regard du trop de brouillard qui rend la navigation associative hasardeuse, l’élection de nouveaux présidents et bureaux des fédérations et associations toujours en suspens devrait être adaptée au mauvais temps par lequel passe le tourisme marocain via le choix des électeurs. Qui ne soient pas des tournesols. De manière à ce que ce ne soit pas le titre qui honore le président mais le président qui honore son titre.

A partir de là, on note avec regret le retard mis par plusieurs fédérations, association et autres entités professionnelles à se conformer à leurs statuts. Pourtant, le passage à vide du au contexte pandémique était favorable à leur restructuration puisque le business était proche du zéro pour les prétextes. Passons !

Qui sera Président de la Fnavm handicapée par beaucoup d’embrouilles et de guéguerres personnalisées ?, de la FNR au gouvernail cassé ? De l’ANIT qui se vide ?, de la FNTT toujours en attente d’assemblée générale ?, Sans oublier toutes les associations professionnelles régionales et certains CPT et CRT pointés du doigt en termes de représentativité régionale? Qui succèdera à Hamid Bentahar à la tête du CRT Marrakech-Safi avec la même main de maître pour ne pas dire en mieux encore? Qui sera le Président de l’Observatoire du Tourisme en panne de budget quoique son président actuel est l’une des perles rares du secteur?

Et que dire du futur et heureux représentant Tourisme au Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), en lieu et place d’Ali Ghannam dont le mandat avait expiré bien avant l’avènement Covid ?

Pas mal qu’on rappelle certains faits. Lors de la dernière AGE de la CNT, il a été demandé au Président sortant Abdellatif Kabbaj des nouvelles sur la question. La réponse ne s’était pas faite attendre : L’envoi de propositions au Chef de Gouvernement de candidats a bien au lieu dans les délais. Faut-il le souligner, le Conseil d’Administration est seul habilité de présenter une liste de 3 professionnels membres que le Président soumet à l’autorité compétente qui en choisira un des 3 profils présentés. Bien entendu, plusieurs critères entrent en jeu, en plus des compétences professionnelles, dont l’intégrité et la bonne audience auprès du collectif professionnel et de l’administration du Tourisme.

En date du 28 février 2020, le Conseil d’Administration de la CNT à Marrakech avait, après dépouillement et comptage des voix, parvenu, pour mémoire, au résultat suivant : Lahcen Zelmat (31 voix), Tarik Dbilij (22 voix), Khalil Majdi (16 voix), Mounir Aberkane (14 voix), Khalid Benazzouz (13 voix) et Fouzi Zemrani (09 voix).

C’est clair : les trois premiers du classement Lahcen Zelmat, Tarik Dbilij et Khalil Majdi devraient logiquement être les noms à proposer pour le CESE secteur Tourisme, à moins qu’il y ait désistements inavoués par écrit quelque part et qu’on ignore.

Quoiqu’il en soit, les Présidents à venir devraient être à l’image du nouveau modèle de développement économique voulu par Sa Majesté, celui du Maroc des compétences. L’associatif touristique n’en échappe pas. Point à la ligne

Le 02/08/2021

Source web Par : premium travel news

Les tags en relation

 

Les articles en relation

La CNT rencontre la FNIH

La CNT rencontre la FNIH

Avant de rencontrer l’ANIT, cette après-midi du mardi 23 novembre, le Président de la CNT Hamid Bentahar avait tenu, la veille, une réunion avec Lahcen Zel...