TSGJB BANNER

Les entreprises agro-industrielles marocaines de plus en plus intéressées par l’investissement vert

Les entreprises agro-industrielles marocaines de plus en plus intéressées par l’investissement vert

Les participants à une rencontre organisée jeudi, à Agadir à l’initiative de la BERD ont examiné une série de questions portant notamment sur les moyens de favoriser la montée en puissance des énergies vertes par le recours accéléré des entreprises aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

“La décarbonation : enjeux et processus pour les entreprises marocaines agro-industrielles” est le thème d’une rencontre organisée jeudi, à Agadir à l’initiative de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

Marqué par la participation de plusieurs experts des énergies vertes, cet événement a constitué une opportunité pour les entreprises agro-industrielles de la région de Souss Massa de mieux comprendre les défis et les opportunités liés à la décarbonation, tout en bénéficiant des perspectives de spécialistes du domaine.

Les participants à cette rencontre ont examiné une série de questions portant notamment sur les moyens de favoriser la montée en puissance des énergies vertes par le recours accéléré des entreprises aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Il s’agit aussi du renforcement de l’accompagnement du processus de décarbonation des entreprises vers la neutralité carbone, ainsi que la promotion de l’émergence d’écosystèmes industriels verts.

S’exprimant à cette occasion, le Directeur de la BERD au Maroc, Antoine Sallé de Chou a souligné que cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un cycle de conférences régionales initiées par la BERD pour présenter le nouveau programme de financement pour l’économie verte “Green Economy Financing Facility Morocco II” (GEFF II).

GEFF II est une ligne de financement de l’énergie durable dédiée aux entreprises marocaines, mise en place par la BERD avec le soutien de l’Union européenne (UE) et le Fonds vert pour le climat, a-t-il expliqué, notant que l’objectif de ce programme est d’assurer des financements additionnels en faveur des investissements verts des entreprises privées notamment dans l’énergie durable, la conservation de l’eau, la réduction des déchets, les technologies vertes ainsi que l’adaptation au changement climatique.

Pour sa part, le président de la commission de l’économie verte et de l’efficacité énergétique et décarbonation relevant de la Confédération générale des entreprises du Maroc de Souss-Massa (CGEMSM), Zayed Jako a souligné que cette rencontre d’échange est axée sur le processus de décarbonation et l’examen des moyens de réduction et d’élimination des émissions de gaz à effet de serre dans toutes les entreprises et ce conformément à la convention cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques.

Dans ce sens, la CGEM organisera en janvier prochain, le trophée climat de la région Souss-Massa dans le but de promouvoir les initiatives vertes portant sur le climat et la préservation de la nature ainsi que la durabilité environnementale, a-t-il fait savoir.

Le 23/11/2023

Source web par : lavieeco

www.darinfiane.com    www.cans-akkanaitsidi.net    www.chez-lahcen-maroc.com

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tourisme. Pourquoi le Maroc stagne ?

Tourisme. Pourquoi le Maroc stagne ?

Alors que la stratégie touristique 2020 visait 20 millions de touristes, le Maroc est encore loin du compte avec seulement 11 millions d’arrivées. La digita...