TSGJB BANNER

Droits des femmes : Ouahbi répond à Benkirane (et au camp conservateur)

Droits des femmes : Ouahbi répond à Benkirane (et au camp conservateur)

Actuellement en convalescence après une opération chirurgicale, Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du PAM, réaffirme son engagement envers les droits des femmes, en réponse à des critiques adressées par Abdelilah Benkirane. Une revue de presse d’Assabah.

Ministre de la Justice et secrétaire général du PAM, Abdellatif Ouahbi, a profité, le week-end dernier, de la tenue du congrès national de l’organisation des femmes du parti qu’il dirige, pour répondre à l’ancien Chef du gouvernement et son homologue du PJD, Abdelilah Benkirane, ainsi qu’au camp conservateur.

En convalescence après une opération chirurgicale, le secrétaire général du PAM a déclaré lors de son intervention que «son rendez-vous avec les femmes du parti est plus important que son rendez-vous avec le médecin, tant je vois en vous le futur et l’espoir pour lever l’injustice qui s’abatte sur la femme marocaine».

Selon le ministre de la Justice, dont la réforme du Code pénal est attendue, les Marocaines «souffre[nt] énormément des restrictions imposées par lois devenues obsolètes».

Il a ainsi rappelé aux militantes PAM qu’il allait mener une «grande guerre, forte et violente» autour de la réforme de la Moudawana.

Cette réforme, poursuit Abdellatif Ouahbi, mettra fin aux injustices que les femmes subissent et aux exclusions dont elles font l’objet, avant d’ajouter que «le PAM gagnera». Et de répondre aux attaques du camp conservateur: «je suis prêt à assumer toutes les insultes et les injures pour la femme, c’est un honneur pour moi».

Lors de son intervention, le secrétaire général du PAM a critiqué les adversaires de son parti qui refusent de rendre justice aux femmes et se cachent en déformant des versets coraniques et en leur attribuant de fausses interprétations, pour que les femmes demeurent en souffrance, rapporte Assabah ce 23 mai.

En conclusion, Abdellatif Ouahbi a assuré aux militantes de son parti qu’il ne se taira pas et poursuivra la réforme des lois jusqu’à ce que les femmes obtiennent leurs droits, car elle sont avant tout «nos mères, nos soeurs, épouses, militantes, amies, une part de notre vie». Et de se comparer avec le camp conservateur: «nous ne serons pas comme eux».

Le 23/05/2023

Source web par : le360

www.darinfiane.com    www.cans-akkanaitsidi.net    www.chez-lahcen-maroc.com

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Entre adultes consentants

Entre adultes consentants

En matière de consommation d’alcool comme de sexe, force est de constater qu’on s’accommode très bien du «je pratique sans pour autant approuver ce que...