TSGJB BANNER

#AMDGJB : La CNT et le MTMC en débat

#AMDGJB : La CNT et le MTMC en débat

Le MTMC ne rate pas ses rendez-vous, notamment celui programmé et puis tenu dans l’après-midi du 14 septembre à Casablanca, dans le cadre des séances mensuelles qu’il a pris l’habitude d’organiser malgré la conjoncture, avec comme invité d’honneur Hamid Bentahar, le nouveau Président de la CNT.

bn

En effet, le club des DMC marocaines s’est réuni Cette rencontre « together we’re stronger » a été plutôt un échange porteur entre la CNT, à travers son ambitieuse feuille de route 2022-2024 et les actions programmées par MTM Club.

Bien entendu, la séance fut ouverte par une allocution de bienvenue prononcée par le Président du MTMC Azzedine Skalli, ponctuée, tout en douceur, par les grandes lignes stratégiques du club, réadaptées pour être projetées dans l’avenir, redéfinies par la redynamisation inéluctable des équipes DMC après une logue période de passage à vide. Une redynamisation qui passe essentiellement par le coaching professionnel réaliste et psychologique des cadres pour assurer un redémarrage d’activité sur de bons rails. « Notre vision de l’heure consiste à assurer une aide et suivi pour la prise de décision susceptible de préparer l’étape post-crise dans les meilleures conditions d’activité possibles, grâce à la nouvelle dynamique mobilisatrice adoptée par le MTMC pour l’opérationnalité du Moroccan Convention Bureau, de sorte que les DMC soient au cœur de l’écosystème touristique dans la cohérence collective », tient à assurer Azzedine Skalli.

Juste après, c’était au tour de Mohammed Setti, cheville ouvrière et coordinateur du Club, de faire un rappel des activités du MTMC, traduites sur le terrain par plusieurs actions notables menées entre juin 2019 et août 2021, dont

- L’établissement d’une Charte d’Ethique et, de déontologie et de règlement intérieur spécifique au Club.

- L’organisation d’une conférence inaugurale du MTMC à Tanger en octobre 2019, à laquelle ont participé de grosses pointures nationales et étrangères du tourisme.

- L’organisation réussie d’un webinaire Business Hospitaliry avec les partenaires hôteliers où tout un référentiel fut débattu en direct pour la première fois en rassemblant des opérateurs et experts de renommée.

- La signature d’une convention de coopération et d’échange avec l’ISITT et les experts de l’AMEST dans la mise en place de MTM Academy.

- La signature de plusieurs protocoles d’accord avec différentes enseignes hôtelières au Maroc, dont Accor, Hyatt, Barcelo, Zalagh, etc. Aussi, signature d’une convention annuelle avec le Mazagan Beach Resort en juin dernier.

- L’élaboration d’un projet de plateforme E-Tourisme.

- Tenue de différentes réunions de travail et de coordination avec les partenaires publics et institutionnels, tels l’ONMT, al DGI, etc.

- La Mise à profit d’un guide sanitaire détaillé post-Covid à l’usage des DMC marocaines.

- Le développement de capsules com sur le tourisme interne en collaboration avec la FNAAVM.

- La mise en ligne d’un site web français-anglais.

- L’organisation d’un WBC inédit en 2021 avec le marché israélien. Une opportunité jugée prioritaire pour l’inclusion de ce marché dans l’offre marocaine.

- La réalisation d’une étude RH et requalification des compétences en collaboration avec l’ANAPEC.

- Etc.

mt

Le débriefing succinct  de Mohammed Setti, positionnant le Club bien dans sa sphère, le Président de la CNT Hamid Bentahar a expliqué aux opérateurs présents la cohérence de sa feuille de route avec les ambitions générales exprimées par les opérateurs du secteur, en particulier les agences de voyages réceptives dont le MTTMC compte 24 environ, ayant beaucoup influé sur les volumes de touristes étrangers reçus par le Maroc avant l’avènement Covid.

Tel que largement répercutée à maintes reprises, la nouvelle approché adoptée par la CNT nouvelle génération, repose avant tout sur une communication responsable en adéquation avec la résilience économique. Une transparence qui commence à se vérifier sur le terrain, à travers des contacts et échanges de la confédération avec les associations professionnelles les régions (Nord, Oriental et bientôt Agadir et le Souss), pour un dialogue et partage constructifs, base fondamentale de la philosophie d’ailleurs développée par Bentahar. Avant d’ajouter qu’il s’agit pour, avant tout, « d’un paradigme Le nouveau paradigme définissant l’approche de co-construction la plus appropriée que nous cherchons à suivre avec l’ensemble des professionnels dans un contexte de compétitivité internationale aux tendances de plus en plus fortes de durabilité et d’inclusion touristique », affirme t-il. Une question qui interpelle tout le collectif professionnel, qui doit s’interroger sur la « responsabilité collective dans le secteur turistique  qui continue de faire couler beaucoup d’encre ! Vis-à-vis de qui et de quoi ? Si l’on parle de communication responsable d’un point de vue social et environnemental, ce n’est pas seulement pour redorer le blason de la communication et du marketing, mais parce que la communication responsable porte en elle les germes de la transition et de la résilience économique. Comment la communication responsable transforme-t-elle la société et les business models en général? ».

Questionnements qui s’inscrivent, d’ailleurs, dans la stratégie de la nouvelle CNT, basée sur une « relance forte qui soit dotée de moyens suffisants, mobilisant tous les acteurs. Conditions incontournables pour permettre à l’industrie touristique marocaine de renouer avec la croissance durable, et de retrouver place dans l’économie nationale, dans un délai de 24 à 36 mois », précise t-il.

Le 16 septembre 2021

Source web Par : premium travel news

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Ryanair renforce sa présence au Maroc

Ryanair renforce sa présence au Maroc

Le directeur général de l'Office national marocain du tourisme (ONMT), Adel El Fakir, a annoncé la signature d'un accord « historique » avec la pre...