TSGJB BANNER

Abderrahim Oukioud, un des meilleurs guides touristiques au monde qui se bat pour la profession

Abderrahim Oukioud, un des meilleurs guides touristiques au monde qui se bat pour la profession

Il est marocain et il fait partie des trois meilleurs guides touristiques à l’échelle mondiale. En effet, Abderrahim Oukioud a raflé le bronze lors de la remise des prix du Wanderlust world guide awards, une compétition récompensant les meilleurs guides touristiques au monde. Contacté par 2m.ma, l’homme rêve d’intégrer la catégorie des guides des circuits touristiques.

Ce guide de montagne, actuellement en Allemagne, ne manque pas de passion. Né dans une famille nombreuse dans une ferme de l’Atlas, Abderrahim, surnommé Abdu par ses clients, travaille pour Intrepid depuis plus de six ans. Dans ce sens lors de cette compétition, les juges n’ont pas mâché leurs mots à l’égard de ce passionné du Maroc et du voyage.

Myles Farnbank a été impressionné par la manière dont Abdu implique ses clients dans la vie locale. Quant à Derek Moore, il a fait part du très bon relationnel d’Abdu et sa capacité à réunir un groupe. Concernant son prix, 1.000 £, il compte investir tout cet argent gagné dans une nouvelle école pour les enfants berbères, du village rural de Tarzout.

Une profession qui a beaucoup évolué

Lancés en décembre 2005 pour primer cette profession "sous-estimée" (ou presque), les Wanderlust World Guide Awards 2018 ont récompensé le natif d’Azilal d’une médaille de bronze, suite à un processus d’évaluation long et difficile. Le Marocain témoigne de quelque 15 ans d’expérience dans le domaine, un secteur dans lequel il s’épanouit pleinement.

Contacté par 2m.ma, l’homme soutient : « J'ai été choisi parmi 4.300 guides du monde entier. Les clients ont voté pour moi après avoir vécu une expérience formidable avec moi au Maroc. » En effet, il met un point d’honneur à promouvoir les voyages durables.

Abderrahim-Oukioud

Fort d’une réputation qui le dépasse désormais aux quatre coins du monde, Abderrahim Oukioud, se bat et milite cependant chaque jour avec ardeur pour faire valoir les droits des guides de montagne. En effet, le trekking n’est plus d’actualité et ce de par l’arrivée de nouveaux profils touristiques dont les cultures de découverte sont différentes. Il y a près de deux décennies, les Anglais et les Français optaient pour la découverte de la nature pure, selon lui.

Aujourd’hui, la profession a affaire à davantage d’Australiens ou Américains, qui préfèrent faire des haltes plus ancrées sur la culture du pays ou visiter plusieurs villes en peu de temps au lieu de faire de la randonnée en montagne, explique Abderrahim Oukioud. Ce qui a obligé les guides de montagne à travailler sur les circuits touristiques classiques. Un terrain miné pour eux notamment puisque les autres guides sont eux considérés comme des accompagnateurs touristiques, estime-t-il. 

Changer le statut des guides de montagnes

Un appel qu’il veut absolument faire passer : "nous en pâtissons énormément parce que pour nous guides de montagne le tourisme dans les massifs montagneux se fait de plus en plus rare (...)". Il n'a pas toutefois manqué de souligner que des agences touristiques reconnues dans le monde "font appel à nos services pour les circuits touristiques compte tenu de la qualité de notre travail et du service fourni».

Abderrahim-Oukioud1

Et d’ajouter : « Nous sommes reconnu au niveau international où nous représentons souvent notre pays. C’est pour cela que nous aimerions vraiment que le ministère du Tourisme nous intègre dans la catégorie des guides des circuits touristiques. Car notre appellation actuelle limite notre champ d’action. Nous avons des cartes de guide de montagne mais nous ne pratiquons pas en montagne», explique-t-il.

Selon le portail national de l'administration marocaine www.service-public.ma, le guide de montagne est uniquement autorisé à accompagner, guider et assister les touristes au cours d'excursions ou de randonnées en montagne. Le rêve aujourd’hui d'Abderrahim Oukioud  pour les guides de montagne c’est d’intégrer la catégorie des guides des circuits touristiques.

Le 30/12/2018

Source web par: my2M

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Ils ont fait 2018 dans la production

Ils ont fait 2018 dans la production

Quels ont été les temps forts de l’année ? Les événements marquants ? Retrouvez en cinq points ce qu’il faut retenir de 2018 dans le tour-operating. ...

Un guide pour Fes, datant de 1916 !

Un guide pour Fes, datant de 1916 !

J’ai trouvé il y a quatre ou cinq ans ce  Guide de Fès de Prosper RICARD, édité en 1916, par l’imprimerie municipale de Fès. Je pense qu’il s’a...