TSGJB BANNER

Managem fait appel à ses actionnaires pour ses projets futurs

Managem fait appel à ses actionnaires pour ses projets futurs

Le groupe minier Managem demande à ses actionnaires de remettre la main dans la poche pour une augmentation de capital qui leur a été réservée. L’entreprise porte de grandes ambitions tant au Maroc qu’à l’étranger.

Le 13 juin, l’Autorité Marocaine Du Marché Des Capitaux (AMMC) a accordé son visa pour une note d'information relative à une augmentation de capital de l’entreprise Managem. Cette opération se fera par apport en numéraire et par compensation de créances. La souscription est réservée aux actionnaires actuels et aux détenteurs de droits préférentiels de souscription.

"Managem a confiance en ses actionnaires et préfère ne s’adresser qu’à eux pour financer ses futurs projets. La souscription aux actions nouvelles leur a donc été réservée au prorata de leur participation dans le capital", explique un analyste de la place.

Sur sa note d’information, la filiale minière de la SNI explique que le Conseil d’administration tenu le 2 juin dernier a décidé des différentes modalités pour cette opération. C’est ainsi que le prix d'émission des actions nouvelles a été arrêté à 1.169 dirhams l’unité avec une prime d'émission de 1.069 dirhams par action et que le nombre maximum d'actions nouvelles serait de 832.609 titres.

De ce fait, le montant maximum de l’opération, sera de 973,3 millions de dirhams. Suite à cette opération, le capital social de Managem sera porté de 915,8 millions de dirhams à un montant maximum de 999,1 millions de dirhams.

managem1

La période de souscription s’étalera du 23 juin 2017 au 24 juillet 2017 inclus, comme le stipule la note d’information de Managem. Il a aussi été décidé que pour avoir une action nouvelle, l’actionnaire doit présenter onze droits préférentiels de souscription (DPS).

"Il faut rappeler que pendant la période de souscription, les droits préférentiels de souscription (DPS) relatifs à la présente opération seront librement négociables à la Bourse dans les mêmes conditions que l’action Managem. Un DPS est détaché de chaque action ancienne détenue par l'actionnaire", explique notre analyste.

La méthode retenue pour la détermination du prix d’émission des nouvelles actions est très simple. C’est la moyenne des cours pondérée pendant les six mois précédant la date de tenue du Conseil d’Administration, selon la note d’information livrée par l’AMMC.

managem2

L’actionnaire majoritaire du groupe minier, la SNI, envisage, selon la note d’information, de souscrire à cette augmentation de capital. Le holding explique aussi qu’il participera au moins à hauteur du montant du compte courant d’associé qu’il détient sur la société et qui présente un solde de plus de 670 millions de dirhams.

Des projets africains

À travers cette opération sur le capital, le groupe minier vise, selon la note d’information, à renforcer sa structure bilantielle à fin de réaliser son programme de développement minier tant au Maroc qu’à l’étranger. Il s’agit notamment du projet cuprifère de Tizert, du projet Tri-K en Guinée et de l’extension du pilote aurifère au Soudan.

Le groupe parle aussi de sa volonté à libérer sa capacité d’endettement et à optimiser les coûts de financement notamment en allégeant la charge financière liée aux comptes courants des actionnaires. "Le plan d’expansion de Managem passe par un travail de fonds concernant ses agrégats financiers et c’est une chose qui lui procurera une base saine même pour la recherche de partenaires qui sont parfois plus gros ", estime cet analyste.

Pour cette année, les investissements du groupe minier sont concentrés sur l’accélération des travaux et étude de faisabilité sur le projet cuprifère Tizert et le lancement des travaux de construction du projet aurifère Tri-K en Guinée.

Pour le projet Tizert, Managem a un objectif de production de 65.000 tonnes de concentré de cuivre d’ici 2020. L'unité connaîtra le démarrage de la construction en 2018 et son achèvement est prévu une année après. Pour Tri-K en Guinée, la construction du projet sera débutée en 2018 et les dirigeants du groupe minier espèrent une production vers fin 2019. Une extension de SMI est elle aussi prévue pour 2018, et Managem prévoit de démarrer la production à 300 tonnes l’année suivante.

managem

Le 17 Juin 2017

SOURCE WEB Par  Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Green bonds : L’AMMC lance son guide

Green bonds : L’AMMC lance son guide

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) vient de lancer un guide sur les obligations vertes (Green Bonds) à destination des émetteurs et des pr...