TSGJB BANNER

Tourisme: Le Maroc poursuit son rétablissement

Tourisme: Le Maroc poursuit son rétablissement

Après plus de deux ans de l’avènement de la crise pandémique et ses répercussions sur tous les secteurs de l’économie nationale, le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Economie sociale et solidaire a révélé que le secteur touristique a réussi à reprendre son courant normal et a pu réaliser un taux de récupération des recettes touristiques en devises qui a atteint 103 % en septembre 2022.

Les avancements du secteur du tourisme ont été dévoilés lors de la présentation du budget du ministère devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants, notant à cette occasion l’impact positif du plan d’urgence mis en place par le gouvernement qui a alloué une aide d’une valeur de 2 MMDH afin de remédier aux résidus de la crise pandémique. Il est à noter que le montant octroyé a permis la réhabilitation de l’activité hôtelière ainsi que le soutien des professionnels ce qui a contribué à l’augmentation du taux de récupération des recettes touristiques en devises à 103 % enregistré au mois de septembre dernier.

Le ministère a notamment déployé tous les efforts nécessaires dans le but d’accélérer la redynamisation du secteur touristique à travers l’accompagnement des professionnels, la mise en œuvre des ateliers de réforme du système de classement des établissements d’hébergement touristique et des agences et le développement des services offerts aux clients. Le département d’Ammor s’est appuyé sur l’importance de l’investissement dans ce secteur vital tout en encourageant les autres ministères à faire part de cette initiative visant à aussi relancer le tourisme national.

La Direction des études et prévisions financières du ministère de l’Economie et des Finances avait mentionné précédemment que les recettes touristiques en huit mois seulement (janvier à août 2022) ont atteint 52,2 MMDH, soit une croissance de 155,9 % par rapport aux chiffres enregistrés à la même période de l’année précédente. Ceci signifie que ces recettes ont enregistré un taux de recouvrement de 99 % comparé à la période précovid et au taux de 39 % de l’an dernier.

Le Maroc prévoit continuer ce recouvrement et envisage de recevoir d’ici 2030 environ 26 millions de touristes, et ce en augmentant la capacité et en doublant le nombre de vols afin de servir comme attraction. Le Royaume mise également sur le tourisme local, encourageant les citoyens à découvrir les différentes régions du pays en diminuant les frais des voyages ou des hébergements et en offrant plusieurs promotions aux familles.

Source web par : hespress

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Bonnes nouvelles et mauvais élèves

Bonnes nouvelles et mauvais élèves

Sans conteste, les 5 mesures apportées par le Gouvernement en soutien du secteur touristique sont tout de même une petite bataille remportée par les professi...

POUR DES SCENARII DURABLES POST-COVID

POUR DES SCENARII DURABLES POST-COVID

Certains auront voulu, ces dernières années réduire toutes idées de Prospectives, Projections, en de simples phobies philosophiques ! Ils refusaient en cela...

Comment va l’hôtellerie au Maroc ?

Comment va l’hôtellerie au Maroc ?

Sans doute, le remake le plus marquant du genre cette année est le retour, 20 ans après, d’Adil Douiri qui revient en force dès 2023 dans le tour de table ...

Tourisme: Entêtement coupable

Tourisme: Entêtement coupable

Le gouvernement marocain est très généreux…avec l’argent du contribuable. Une fois de plus, il vient de racler les tiroirs pour faire un joli chèque de ...