TSGJB BANNER

La Feuille de Route 2026-2030 ne peut aboutir sans capital humain avec bonne gouvernance

La Feuille de Route 2026-2030 ne peut aboutir sans capital humain avec bonne gouvernance

Le secteur du tourisme au Maroc, tel que stratégie du Gouvernement, franchit une nouvelle étape dans son processus avec le lancement par le ministère du Tourisme des programmes de Renforcement du Capital Humain, inscrits dans la Feuille de Route du Tourisme 2023-2026.

C’est d’ailleurs dans cette optique que l’annonce du lancement de ce programme a réuni, sous la présidence de Mme Fatim-Zahra Ammor, des acteurs clés, dont Loubna Tricha, Directrice Générale de l’OFPPT et Hamid Bentahar, Président de la CNT.

njqpams

Unanimes dans leurs discours, les deux ont souligné l’importance cruciale du Capital Humain dans le développement du tourisme marocain. La formation a été identifiée comme le moteur essentiel pour cultiver des compétences hautement qualifiées. Cette démarche s’inscrit dans les six leviers de compétitivité de la Feuille de Route du Tourisme, ambitieuse avec l’objectif de créer 200 000 emplois d’ici 2026.

Fatim-Zahra Ammor a articulé la vision partagée en déclarant : « Dans le secteur du tourisme, la qualité et le dévouement du personnel façonnent les expériences mémorables. C’est pourquoi la formation revêt une telle importance. Nous sommes fiers de lancer aujourd’hui ce programme de Renforcement du Capital Humain, fruit d’une collaboration étroite avec l’OFPPT et les professionnels du secteur privé. Ce programme sera un levier essentiel pour non seulement rehausser le niveau de service de notre destination, mais également offrir des opportunités d’emploi durables à nos jeunes talents. »

3fjk

A la bonne heure. Cette initiative réaffirme l’engagement du Maroc envers la croissance durable de son secteur touristique. En mettant l’accent sur la formation, le pays vise à garantir que ses professionnels du tourisme répondent aux normes internationales les plus élevées, tout en stimulant la création d’emplois et en offrant des perspectives d’avenir prometteuses aux jeunes générations. Le Renforcement du Capital Humain devient ainsi un jalon crucial dans la réalisation des ambitions touristiques du Maroc.

Toutefois, bien que l’OFPPT ait un rôle crucial dans ce domaine, il est impératif de reconnaître qu’à lui seul, il ne pourra pas répondre à plus de 10% des besoins projetés d’ici 2027.

Le besoin de ressources humaines qualifiées et compétentes dépasse largement les capacités actuelles de formation. Il est crucial de comprendre que la qualité du capital humain prime sur d’autres aspects, même devant les développements aériens ou la mise en place de capacités litières additionnelles.

La question fondamentale qui se pose c’est comment pouvons-nous garantir une formation adéquate pour répondre aux exigences de la feuille de route? Les défis sont multiples, allant de l’accès à une éducation de qualité à la conception de programmes de formation adaptés aux besoins du marché.

Investir dans la formation des ressources humaines est un investissement dans l’avenir de l’industrie touristique mais pas dans la précipitation. Cela nécessite une collaboration étroite entre les institutions pédagogiques et de formation aux métiers du tourisme, les entreprises du secteur et les autorités régionales. En mettant l’accent sur des programmes de formation innovants et flexibles, nous pouvons à ce moment là espérer combler quelque peu le fossé entre l’offre et la demande de compétences.

Le 28/11/2023

Source web par : premiumtravelnews

www.darinfiane.com    www.cans-akkanaitsidi.net    www.chez-lahcen-maroc.com

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tourisme: Entêtement coupable

Tourisme: Entêtement coupable

Le gouvernement marocain est très généreux…avec l’argent du contribuable. Une fois de plus, il vient de racler les tiroirs pour faire un joli chèque de ...