TSGJB BANNER

Tourisme : La feuille de route 2023-2026 permettra au Maroc de jouer dans la cour des grands

Tourisme : La feuille de route 2023-2026 permettra au Maroc de jouer dans la cour des grands

La nouvelle feuille de route 2023-2026 du tourisme, qui place la barre très haut, devra permettre au Maroc de jouer dans la cour des grands. Pour ce faire, il faudra faire preuve de plus d’audace et d'imagination, selon les participants à une table-ronde organisée, mardi, par La Vie éco.

«Nous souhaitons hisser le Maroc parmi les destinations les plus prisées au niveau mondial». Ce souhait est exprimé par Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, lors d’une table-ronde organisée, mardi à Casablanca par la Vie Eco, sur les nouveaux enjeux du secteur et les opportunités offertes par sa feuille de route 2023-2026.

Cette stratégie annoncée, vendredi dernier, a pour ambition de porter à 26 millions le nombre de voyageurs d’ici 2030, attirer 17,5 millions de touristes à l'horizon 2026 et 120 milliards de DH de recettes en devises. « La feuille de route a été étudiée avec l’ensemble des parties prenantes du secteur et la conclusion est unanime : il est temps de faire preuve de plus d’audace si nous voulons jouer dans la cour des grands. Aujourd’hui, notre vision est claire. Nous voulons doubler les arrivées touristiques», souligne la ministre.

2,5 millions de familles vivent du tourisme

Le plan stratégique, qui mobilisera une enveloppe globale de 6,1 milliards de DH en quatre ans, permettra également au secteur de jouer son rôle de levier d’investissement et de promouvoir la création des entreprises tout en stimulant les différentes générations d’investisseurs et de répondre aux besoins et capacités financières de l’ensemble des catégories sociales, a souligné, pour sa part, Hamid Bentahar, président de la Confédération nationale du tourisme (CNT). «Nous avons co-construit ensemble, maintenant nous allons co-développer ensemble afin d’améliorer le niveau de vie des 2,5 millions de familles qui vivent du tourisme et d’augmenter également les opportunités d’emploi dans le secteur», note-t-il.

Si cette stratégie a été pensée autour de l’expérience client, à l’instar des pays benchamrkés, notamment la Turquie, la Grèce et le Portugal, il devient important de «passer d’une logique de destination pure à une logique de filière touristique transverse et diversifiée», indique Fatim-Zahra Ammor. À cet effet, la ministre précise que 9 filières touristiques et 5 autres transverses ont été identifiées. Et pour attirer les potentiels visiteurs et investisseurs, le directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Adel El Fakir, insiste sur la nécessité de renforcer davantage la connectivité aérienne avec la mise en place de vols directs. Il a également relevé l’importance de trouver des outils de fidélisation des visiteurs afin de gagner la confiance des voyageurs potentiels.

La SMIT sur un projet d’ingénierie de circuits

De son côté, le président du directoire de la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT), Imad Barrakad, déclare que la variété des paysages et des merveilles naturelles qu’offre le pays ne serait pas suffisante pour fidéliser les touristes. C’est pourquoi il appelle à renouveler et créer un dispositif attractif en ce qui concerne l’offre hôtelière. Il indique également que la SMIT est en train de mettre en place des thématiques comme le digital, la culture et la gastronomie. Le but étant d’améliorer les produits, les offres et la capacité hôtelière. La SMIT est également sur un projet d’ingénierie de circuits pour mieux comprendre le type de produits à développer selon les régions, et renforcer l’animation culturelle et les incubateurs d’animation au niveau des petites villes.

Le 22/03/2023

Source web par : lematin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tourisme. Voyager local, une chimère !

Tourisme. Voyager local, une chimère !

La saison estivale est synonyme de voyages et d’escapades pour de nombreux Marocains. Seuls, en groupe ou en famille, les touristes locaux cherchent la bonne ...