TSGJB BANNER

Moov Africa, une bouée de sauvetage dans la crise internet en Afrique de l'Ouest grâce à Maroc Telecom

Moov Africa, une bouée de sauvetage dans la crise internet en Afrique de l'Ouest grâce à Maroc Telecom

Une défaillance majeure des câbles sous-marins de fibre optique a plongé l'Afrique de l'Ouest dans une crise internet sans précédent. La connectivité a été gravement affectée dans plusieurs pays de la région, perturbant les services fixes et mobiles. Cependant, dans ce chaos, Moov Africa, filiale du groupe Maroc Telecom, a réussi à maintenir la connectivité grâce à ses réseaux redondants, une prouesse technique saluée pour son rôle stratégique dans l'indépendance numérique du continent.

Moov Africa a pu maintenir la continuité de ses services en Côte d'Ivoire en s'appuyant sur les infrastructures redondantes mises en place par Maroc Telecom. La société a utilisé le câble sous-marin West Africa, long de 9 400 km et doté d'une capacité allant jusqu'à 60 Tbps, reliant l'Afrique de l'Ouest à l'Europe via le Maroc. Suite à l'incident, les équipes techniques de Moov Africa, avec le soutien des experts de Maroc Telecom au Maroc, ont rapidement augmenté les capacités sur ce câble ainsi qu'aux points d'accès internet au Maroc, garantissant la continuité des services non seulement pour Moov Africa, mais aussi pour d'autres opérateurs concurrents.

Cette panne a mis en évidence le rôle crucial joué par le Royaume du Maroc dans les télécommunications en Afrique, avec ses réseaux redondants qui ont permis de maintenir la connectivité internet dans une région confrontée à une crise sans précédent. Alors que d'autres opérateurs luttaient, les agences de Moov Africa étaient bondées d'usagers reconnaissants pour la fiabilité des réseaux du groupe marocain.

Face à cette crise, le gouvernement ivoirien a réagi en mettant en place une cellule de crise et un comité interministériel pour surveiller la situation et garantir un rétablissement rapide des services à travers le pays, soulignant ainsi l'importance vitale de la connectivité internet.

Cet événement a mis en lumière la nécessité pour les pays africains d'investir dans des infrastructures de communication indépendantes, à l'image des réseaux redondants déployés par Maroc Telecom, afin de réduire leur dépendance aux réseaux internationaux et d'assurer une connectivité plus stable et sûre. Il souligne également l'importance de renforcer les capacités des opérateurs locaux, en s'appuyant sur l'expertise de groupes leaders comme Maroc Telecom, pour faire face aux crises et maintenir les services essentiels.

Le 22/03/2024

Rédaction de l’AMDGJB Géoparc Jbel Bani

www.darinfiane.com    www.cans-akkanaitsidi.net    www.chez-lahcen-maroc.com

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le parc ADSL cartonne

Le parc ADSL cartonne

Le parc ADSL de Maroc Telecom poursuit son essor avec près de 1,3 million d’abonnés, soit une progression de 9,4% sur une année. Sur le segment Mobile, l�...