TSGJB BANNER

Tourisme : le Maroc pourrait faire mieux qu’en 2019

Tourisme : le Maroc pourrait faire mieux qu’en 2019

Portée par une dynamique rarement égalée, le secteur touristique au Maroc a marqué une hausse de 52% en recettes touristiques au cours du premier trimestre de l’année, comparé à 2019, année de référence. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Les Inspirations Eco.

Les chiffres du dernier rapport de l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT) le prouvent. La région MENA a enregistré la plus forte performance (+15%) au cours du premier trimestre de cette année, se positionnant ainsi comme la première région du monde à retrouver des chiffres d’avant la pandémie.

Le Maroc fait mieux, les recettes touristiques ont augmenté de 52% au cours du premier trimestre de l’année par rapport aux niveaux antérieurs à la pandémie (2019). De quoi augurer que les records atteints cette année-là par le Royaume pourraient être dépassés, indique le quotidien Les Inspirations Eco dans son édition du mardi 30 mai. Et pour cause, ce sont quatre millions de touristes qui sont arrivés dans le pays au cours des 4 premiers mois de cette année, soit une hausse de 19% par rapport à 2019.

«Cette évolution n’est pas le fruit du hasard. Il faut dire que toute une stratégie a été mise en place pour attirer les visiteurs du monde entier à travers le lancement de campagnes internationales, telles que Maroc, terre de lumière qui a engendré un fort impact», lit-on. A l’arrivée, des recettes touristiques qui ont atteint 25 milliards de dirhams. Et le meilleur reste à venir. L’enquête du panel d’experts de l’OMT indique que près de 70% de ces derniers s’attendent à de meilleures performances pour la période allant de mai à août 2023.

Le secteur du tourisme au Maroc revêt une importance stratégique, car il constitue une source majeure de devises et fournit environ 565.000 emplois, souligne le quotidien. Ces dernières années, le gouvernement s’est efforcé de le stimuler en développant davantage d’infrastructures et en élargissant l’offre touristique.

Le pays s’est doté d’une nouvelle feuille de route (2023-2026) pour une enveloppe budgétaire de 6,1 milliards de dirhams, avec pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes et de repositionner le tourisme en tant qu’un des principaux secteurs de l’économie. «À noter que ce plan vise également à générer 120 milliards de dirhams de recettes en devises et à créer 200.000 nouveaux emplois directs et indirects. In fine, tout porte à croire que le Maroc est sur la bonne voie pour atteindre son objectif de devenir l’une des 10 premières destinations mondiales à l’horizon 2026», écrit Les Inspirations Eco. Un objectif largement atteignable.

Le 29/05/2023

Source web par : le360

www.darinfiane.com    www.cans-akkanaitsidi.net    www.chez-lahcen-maroc.com

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le tourisme retrouve des couleurs

Le tourisme retrouve des couleurs

Après un mois de mai difficile marqué par une baisse de 3% des arrivées touristiques du fait du Ramadan, le secteur semble reprendre du poil de la bête. ...