TSGJB BANNER

Ouverture de l’IGTM Marrakech

Ouverture de l’IGTM Marrakech

On peut dire que le Maroc a réussi l’organisation de l’IGTM à Marrakech, une première pour le pays. Certainement que l’autre réussite de COP 22 également à Marrakech, a su redonner de la confiance chez les organisateurs de grands événements grandioses a ajouté au crédit MICE de la destination.

L’ouverture du salon, programmée à 9 heures de la matinée du 14 octobre a été bien respectée. Tous les officiels étaient là : le Président de la région Khchichen et le wali Lahlou, en plus de personnalités de l’administration publique. Le tissu associatif était représenté par A. Kabbaj, président de la CNT, H. Bentahar, président de la CNT, Naciri, Président de l’AIH Marrakech ainsi que plusieurs professionnels de la destination. Du côté de l’ONMT, on peut dire que l’Office n’a pas manqué de ressources et était largement représenté. En plus du Directeur général Adel El Fakir, nous avions noté la présence de Jamal Kilito, fraîchement nommé Délégué de Londres, Hatim Gharbi, directeur des opérations et bien d’autres.

Organisé conjointement, du 14 au 17 octobre 2019 par l’ONMT, la FRMG et Reed Exhibitions, le salon aura tenu son pari, au niveau de l’organisation, de la logistique, de la sécurité et de l’affluence massive des spécialistes étrangers du golf, avec une présence estimée à 1200 professionnels, 375 tour-opérateurs spécialisés dans le golf et représentants des médias internationaux d’environ 65 pays. L’occasion rêvée pour les professionnels de Marrakech de faire valoir tous les argumentaires de vente de Marrakech MICE et tourisme haut-de-gamme, comme ils l’ont d’ailleurs fait pour la COP.

D’après nos sources, toutes les parties prenantes ont joué le jeu, particulièrement les hôteliers de la destination qui ont logé bon nombre des participants. Certains grands hôtels ont même mis une centaine de chambres à disposition de l’ONMT pour héberger les invités de la ville, bien qu’Octobre représente la haute saison à Marrakech. Certains ont même commenté le choix de la date et de la destination, en déclarant qu’il aurait mieux valu organiser ce salon au mois de novembre si toutefois il y avait flexibilité de la date, ou carrément à Tanger (basse saison en octobre) qui dispose actuellement d’une belle infrastructure hôtelière.

Mais l’attirance de Marrakech, locomotive du tourisme marocain, demeure irrésistible à ce qu’il paraît. Et le gain est énorme en matière d’image et de retour sur investissement que la destination peut avoir auprès du gotha golfique de l’IGTM, forte de ses 13 golfs, de ses unités de luxe et de son arrière-pays magnifique.

Une fois à l’intérieur du salon, le premier stand à faire impression est celui de l’ONMT : grand, subtilement aménagé et représenté, cérémonial du thé et même le célèbre chef Rachid Maftouh était appelé à rescousse pour préparer directement des gourmandises marocaines traditionnelles. Et il faut dire qu’il a eu du succès et visiblement débordé par la forte demande de la part des professionnels et journalistes étrangers. Honnêtement, il a fait bonne figure. Ce qu’on ne peut pas dire, malheureusement, des stands des exposants marocains dont la plupart étaient très timides. Peut-être que c’est du à des raisons financières alors qu’ils vendent du golf, quand même.

En tout, il y a 460 exposants représentant 44 pays. Concernant les acheteurs, ils proviennent de 45 pays et représenteront 312 organisateurs de séjours golfiques. Ces participants découvrent les dernières nouveautés en matière de golf et de tourisme haut de gamme et des activités à forte valeur ajoutée. Par-dessus tout, réaliser des opportunités d’affaires et gagner en visibilité au niveau mondial est l’un des objectifs les plus importants de ces participants.

Les stands qui ont fait impression sont incontestablement ceux des marques et golfs espagnols : des rangées entières étaient occupées au centre stratégique du salon qu’on ne pouvait pas manquer.

Quoiqu’il en soit, l’organisation exigeante de l’IGTM pour la première fois au Maroc est généralement rentable en termes d’image et de notoriété de la niche golfique au Maroc. Le salon renforce, en effet, la position de la destination en tant que premier pôle touristique avec une infrastructure golfique aux standards internationaux en constante évolution.

Le 16/10/2019

Source web Par premiumtravelnews

Les tags en relation

 

Les articles en relation

FLASH COVID-19 le 29 MAI 2020

FLASH COVID-19 le 29 MAI 2020

FLASH COVID-19 le 29 MAI 2020 Le 29/05/2020                        Source Web Par Patrick simon AMDGJB ...