TSGJB BANNER

Gazoduc Nigéria-Maroc : Après l’OPEP un géant russe rejoint le méga projet

Gazoduc Nigéria-Maroc : Après l’OPEP un géant russe rejoint le méga projet

Après un départ poussif en 2017 du fait de son financement colossal – quelque 20 milliards de dollars -, le gazoduc Maroc-Nigéria pourrait vite devenir le projet du siècle en Afrique, dopé par une conjoncture mondiale qui a fait des hydrocarbures le problème numéro 1. Après l’OPEP c’est au tour d’un ténor russe, la Russian united metlurgical company, de s’intéresser au gazoduc offshore le plus long du monde – près de 5000 kilomètres…

C’est l’ambassadeur du Nigéria à Moscou, Abdullahi Shehu, qui en a fait l’annonce dans un entretien avec l’agence de presse russe RIA Novosti, confirmant ainsi des bruits qui couraient depuis des mois. Le journal marocain Al Ahdath Al Maghribia rapporte dans son édition de ce mercredi 20 juillet que c’est le gouvernement nigérian lui-même qui tient à embarquer la Russie dans cette affaire, du fait de sa maîtrise de la construction de gazoducs.

Il se dit aussi que le président nigérian, Muhammad Buhari, s’active pour lancer le chantier en mai 2023, avant l’expiration de son mandat. Et c’est tout à fait possible techniquement vu que cette installation sera le prolongement d’un morceau de gazoduc déjà en place et qui part du Nigéria pour rallier d’autres pays limitrophes de l’Afrique de l’Ouest.

Par ailleurs il y a une convention entre le Nigéria et les pays de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) qui stipule la construction d’un gazoduc desservant les 14 autres pays de l’organisation régionale…

Le journal marocain a rappelé le message du président nigérian en direction de l’Union européenne : «Nous avons besoin d’un partenariat à long terme et non d’incohérences et de contradictions dans la politique énergétique verte du Royaume-Uni et de l’Union européenne. Pour changer, le Royaume-Uni et les pays de l’UE devraient investir dans notre projet de gazoduc pour acheminer le gaz nigérian via le Maroc, jusqu’en Europe», a dit Buhari, rapporte Le 360…

Le 20 juillet 2022

Source web par : tunisie numerique

Les tags en relation

 

Les articles en relation

L'Amazonie brûle, Macron s'enflamme

L'Amazonie brûle, Macron s'enflamme

Le président français a déclaré, vendredi, que la France ne pouvait plus soutenir l'accord de libre-échange entre le Mercosur et l'Union européenn...