TSGJB BANNER

Maroc : le fisc aux trousses des agriculteurs

Maroc : le fisc aux trousses des agriculteurs

Le gouvernement a décidé de traquer les agriculteurs qui ne paient leurs taxes, afin de lutter contre les évasions fiscales dans le secteur agricole.

Ainsi, l’administration fiscale a reçu des instructions pour mener une opération de collecte d’informations auprès de ses partenaires, dont les données du recensement agricole réalisé dernièrement par le ministre de l’Agriculture ainsi que les listes des bénéficiaires des subventions dans le cadre du Fonds de développement agricole, a annoncé le ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui.

S’exprimant devant la Chambre des conseillers, la ministre a fait savoir que malgré une hausse considérable des impôts payés par les entreprises agricoles (ces revenus ont quadruplé entre 2015 et 2021), ces chiffres restent en deçà des objectifs escomptés.

Toutefois, a-t-elle souligné, la hausse enregistrée a été rendue possible grâce à l’adoption d’un barème progressif pour l’imposition des exploitations agricoles selon leurs chiffres d’affaires. Pour une meilleure intégration du secteur agricole dans le système fiscal national, le gouvernement a donc opté pour la progressivité.

En exemple, la responsable a expliqué que c’est à partir de 2020, que les exploitants agricoles qui réalisent « un chiffre d’affaires d’au moins 5 millions de dirhams ont été assujettis à l’impôt ». Ceux justifiant d’un chiffre d’affaires de moins de 5 millions de dirhams continuent d’être exonérées, a-t-elle souligné.

Le 18 juin 2022

Source web par : bladi

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Pas d'espoir pour le tourisme

Pas d'espoir pour le tourisme

LES MESURES RESTRICTIVES MAINTENUES Frappé de plein fouet par la pandémie de Covid-19, le tourisme marocain bat de l’aile. Une morosité accentuée par l...