TSGJB BANNER

“Faites très attention aux Français” : le patron de Ryanair tacle l’interdiction des vols courts

“Faites très attention aux Français” : le patron de Ryanair tacle l’interdiction des vols courts

Michael O’Leary a notamment accusé le président Emmanuel Macron de mentir sur le soutien populaire à l’interdiction des vols court-courriers en France.

"Vous pouvez toujours dire quand les Français mentent parce que leurs lèvres bougent". Cette petite phrase incendiaire a été prononcée par le patron de Ryanair, Michael O'Leary, détaille le Telegraph, le 24 octobre. Le patron de la compagnie aérienne s’en prenait alors à Emmanuel Macron, l’accusant de mentir sur le soutien populaire à l’interdiction par le gouvernement français des vols court-courrier. Il a ainsi prévenu : "Soyez très prudent avec les Français".

Le patron irlandais n’accepte en effet toujours pas l’interdiction dans l’Hexagone des vols lorsqu'il existe une alternative en train de moins de deux heures et demie. Une annonce effectuée en mai dernier, via le projet de loi Climat et résilience. Le but de la mesure étant de réduire les émissions de CO2 en interdisant notamment les liaisons entre Paris (Orly) et Lyon, Nantes ou Bordeaux, en dehors des correspondances, qui elles seront autorisées.

Manque à gagner considérable                                         

Une décision qui ne passe pas pour Michael O’Leary. Selon lui, la décision de l’Élysée aura un impact sur les transporteurs court-courriers, en leur interdisant ces trajets tout en permettant à la compagnie nationale Air France de poursuivre ces liaisons, grâce à ses vols long-courriers, explique le Telegraph. "La France interdit tous les vols intérieurs au-dessous de 500km – à moins qu’elle ne voyage sur un vol de correspondance via Paris Charles de Gaulle. Donc, fondamentalement, Air France continuera de voler, et tous les autres seront interdits", a-t-il fustigé dans le quotidien britannique.

La France n’est pas le premier pays européen à interdire les vols court-courrier. En novembre 2020, l’Autriche avait pris une mesure similaire. Selon des experts de l'aéronautique, cités par franceinfo, la mesure française pourrait engendrer un manque à gagner considérable et une disparition de lignes rentables.

Le 27octobre 2021

Source web Par : capital

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Ryanair reliera Marrakech à Saragosse

Ryanair reliera Marrakech à Saragosse

La compagnie low cost irlandaise va lancer en 2020 un nouveau vol au Maroc, qui reliera l’aéroport Marrakech-Menara à Saragosse deux fois par semaine. Cette...