TSGJB BANNER

Nadia #Fatim_Zahra_Ammor_Ministre_du_Tourisme_au_Maroc: Ce qui attend la nouvelle Ministre du Tourisme

Nadia #Fatim_Zahra_Ammor_Ministre_du_Tourisme_au_Maroc: Ce qui attend la nouvelle Ministre du Tourisme

Fatim-Zahra Ammor est la 2ème femme Ministre qui hérite du portefeuille Ministère du Tourisme au Maroc, après un mandat mi-figue mi-raisin de son prédécesseur Nadia Fettah Alaoui qui, elle, se voit à la tête du puissant Ministère des Finances. Beau palmarès pour cette dernière qui, après être la première femme à occuper le poste de ministre du Tourisme est aujourd’hui la première femme du Maroc à devenir Ministre des Finances dans la nouvelle composition du Gouvernement Akhennouch.

Petite déception mal dissimulée, quand même, chez une large partie des professionnels qui pensaient que Nadia Fettah Alaoui allait être reconduite à la tête du ministère du Tourisme dont elle a eu assez de temps d’en connaître les dossiers, les chantiers et les opérateurs sans toutefois parvenir à trouver les bonnes solutions aux demandes des professionnels en temps de crise. Peut-être que ses mains étaient liées niveau finances dont elle a aujourd’hui autorité. Peut-être aussi que ce serait là une bonne nouvelle pour les opérateurs touristiques si elle leur renvoie la balle de leur confiance en elle, sachant qu’elle a eu toutes les latitudes de connaître les rouages, tenants et aboutissants d’un secteur mal à l’aise. Espérons !

La nouvelle ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie Solidaire, soustraction faite de « l’Aviation Civile », présente un profil de femme guerrière et assez rôdée dans les techniques du marketing, fonction évidente qui revient à l’Onmt en matière touristique. Serait-ce suffisant pour un secteur qui bat tous les records de complexité, avec des hauts et des bas inconstants, ses petits réseaux personnels, ses courtisans et ses esprits malins administratifs qui le minent de l’intérieur, bénissant une minorité et maudissant bien une majorité ? C’est un secteur très difficile et volatile où chaque ministre du Tourisme dans l’histoire du Maroc y laisse des plumes.

En effet, Nadia Fettah Alaoui a sa petite idée là-dessus et qui, malgré son volontarisme certain, n’a pu mener à bout ne serait-ce qu’un dixième du Contrat-Programme signé en août 2020 entre le Gouvernement et le secteur privé. C’est là l’un des grands chantiers complexes qui attend la nouvelle ministre et qui taraude l’esprit des professionnel à côté de bien d’autres dont nous faisons l’économie ici, façon de préserver les ardeurs à l’œuvre dont Mme la Ministre devrait faire preuve dans sa mission réellement délicate. Des ardeurs à son avantage si elle commence, d’abord, à isoler le bon grain de l’vraie au sein de son administration même, en stoppant net le système « les copains d’abord », pour bien justifier la confiance investie en elle, en tant que Ministre faisant partie de la nouvelle vague de ministre exécuteurs du nouveau modèle de développement économique soumis avec engagements partagés à Sa Majesté. C’est de tout un renouveau qu’il s’agit, en RH compétents et impartiaux et rupture avec les stratégies d’échec.

Saura t-elle relever le défi ? Saura t-elle être la Ministre de la situation porteuse d’une nouvelle stratégie développante et pérenne? On l’espère.

Coup de projecteur sur sa carrière :

Fatim-Zahra Ammor que SM le Roi Mohammed VI a nommé, ce 7 octobre 2021, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire, est, depuis 2013, consultante et conseillère de ministres et dirigeants d’entreprises, principalement sur des projets de développement d’affaires et la mise en œuvre de grands événements internationaux.

Forte d’une expérience de 9 années chez Procter & Gamble, multinationale américaine spécialisée dans les biens de consommation courante, au poste de directrice marketing, celle qui a succédé à une autre femme à la tête du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire, rejoint le groupe Akwa en 2001 et y officie au poste de directrice Marketing Groupe et membre du comité exécutif pendant 10 années.

Entre temps, Fatim-Zahra Ammor, proche d’Aziz Akhannouch, le Chef de gouvernement, dirige le Festival Timitar des musiques du Monde en tant que Directrice Générale pendant les 7 premières éditions (2005 à 2011). Elle s’occupera également du pilotage et de l’organisation de la participation du Royaume du Maroc à l’Exposition Universelle de Milan en 2015.

Le 08/10/2021

SOURCE WEB PAR premiumtravelnews

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Mohamed Sajid est à El Hoceima

Mohamed Sajid est à El Hoceima

Dans notre alerte de ce matin, nous avancions que Mohamed Sajid n’était pas encore allé à El Hoceima. En fait, au moment ou nous écrivions notre alerte, l...

#MAROC_TOURISME_BUDGETS_2021:

#MAROC_TOURISME_BUDGETS_2021:

Le budget alloué à l’investissement pour les départements du tourisme et du transport aérien s’élève à près de 534,12 millions de dirhams (MDH) au t...