TSGJB BANNER

Tenue de la huitième réunion du Comité de Pilotage du PDU d’Agadir

Tenue de la huitième réunion du Comité de Pilotage du PDU d’Agadir

Agadir – La huitième réunion du Comité de Pilotage, de Suivi et d’Évaluation du Programme de Développement Urbain (PDU) de la ville d’Agadir 2020-2024, s’est tenue samedi, sous la présidence du Wali de la Région Souss Massa, Gouverneur de la Préfecture d’Agadir Ida Outanane, Ahmed Hajji.

Cette réunion s’est déroulée en présence notamment du Président du Conseil Régional Souss Massa, Karim Achengli, du Président du Conseil Communal d’Agadir, Aziz Akhannouch et de l’ensemble des membres constitutifs dudit Comité et ce, conformément aux dispositions de l’article 7 de la Convention Cadre relative au financement et à l’exécution du PDU de la ville d’Agadir, signée devant SM le Roi Mohammed VI, le 04 février 2020, lors de Sa visite à la Région Souss Massa qui constitue un tournant majeur dans l’essor de la métropole d’Agadir.

En ouverture de la séance, le Wali de la Région Souss Massa, Président du Comité de Pilotage, a souligné, dans son allocution, l’importance de cette réunion qui vient couronner les efforts accomplis pour la mise en œuvre effective du PDU de la ville, ainsi que la présentation du bilan des réalisations durant les 34 mois qui se sont écoulés, depuis le lancement dudit programme.

En effet, cette rencontre est un jalon dans le déploiement des composantes du programme, dont les projets passent d’un stade de lancement à celui de leur achèvement et livraison et ce, grâce à la pleine mobilisation et implication des différents acteurs et des partenaires financiers et opérationnels du Programme Royal.

Selon les données présentées lors de cette réunion, il a été procédé à l’achèvement des travaux de plusieurs projets (et sous-projets) pour un investissement global de plus de 1 milliard et 460 millions de dhs, soit 23% du coût global du programme.

Les projets dont les travaux ont été achevés sont au nombre de 23, pour un coût global de près de 400 millions de dhs. Il s’agit des projets de mise à niveau de l’Avenue Mohammed V, la réalisation de 20 terrains de proximité dans les différents districts de la ville, la réalisation du parc urbain Ibn Zaidoun, l’aménagement des espaces verts à Anza, Bensergao et Tikiouine et l’aménagement des places publiques au niveau des quartiers Hay Mohammadi, Al Houda et Tilila.

Il s’agit aussi de la réhabilitation du marché municipal de Talborjt, la réalisation du parking souterrain Al Inbiâat, la construction de l’école primaire Assou Oubaslam au quartier Al Farah Bensergao, la construction de l’école primaire Sidi Boughafer au quartier Haut Founty, la construction de l’école primaire Alyarmouk à Hay Mohammadi, la construction de l’école primaire Hafsa Oum Al Mouminine à Hay Anza Al Oulya, la construction du lycée collégial Al Houda au quartier Al Houda et la construction du lycée collégial Mohamed Kheir Eddine au quartier Haut Founty.

Il est que question également de la construction du lycée collégial Saad Ben Abi Waqass au quartier Assaka Tikiouine, le remplacement et l’extension de quatre salles de classe au lycée collégial Idriss Lahrizi à Tikiouine, l’extension de six salles de classe du lycée collégial Ibno Tofayl au quartier Amzil Bensergao, le remplacement et extension de deux salles de classe à l’unité scolaire Takwit N’Abderahmane au quartier Imounsis, le remplacement et extension de trois salles de classe à l’école Taqadoum 2 au quartier Al Houda et l’extension de six salles de classe au lycée qualifiant Abou Al Abass Essebti à Bensergao.

Les sous-projets dont les travaux ont été achevés sont au nombre de 21, pour un coût global de près d’un milliard et 60 millions de dhs.

Il s’agit des sous-projets de la réalisation de la trémie de la voie express urbaine au croisement du Barreau Est-Ouest, la réalisation de la trémie de la voie express urbaine au croisement de l’Avenue Abderrahim Bouabid, l’aménagement de l’entrée de la ville via Bensergao, l’aménagement, l’élargissement et le renforcement de l’éclairage public d’un ensemble d’avenues et de boulevards : Avenue Prince Héritier, Avenue Moulay Abdellah, Avenue Al Mouquaouama, Avenue 29 Février, Avenue Général Kettani et Avenue Président Kennedy.

Il s’agit aussi du renforcement de l’éclairage public de l’entrée de la ville via Bensergao et de l’Avenue Mohammed V, la réalisation de la première tranche du projet de mise à niveau urbaine des quartiers sous-équipés de Tikiouine, la réalisation de la première tranche du projet de mise à niveau urbaine des quartiers sous-équipés d’Anza, le renforcement de la voirie de proximité au centre-ville d’Agadir, la réhabilitation de la salle couverte Zerktouni et la réhabilitation de la salle couverte Al Qods et la réhabilitation du Cinéma Sahara.

Il a été procédé également à l’achèvement des sous-projets de la première ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) à travers l’aménagement du lot 1 d’infrastructure entre le port d’Agadir et le rond-point Al Kamra, ainsi que de certaines tranches des lots 2 et 3 du projet, le renforcement de l’éclairage public sur l’Avenue Mohammed V, l’Avenue Hassan II et l’Avenue Général Kettani , la réalisation du pôle d’échanges “Vallée des Oiseaux “, la réalisation d’un ouvrage hydraulique sur Oued Lghazoua et le renforcement et élargissement du pont sur Oued Tildi au niveau de l’Avenue Mohammed V.

Le montant global des engagements contractés par les différents maîtres d’ouvrage délégués s’élève à 4 milliards 540 millions de dhs, soit 72% du coût global du programme, selon la même source qui note que quelque 44 projets sont en cours de réalisation et totalisent un coût global de plus de 5 milliards 272 millions de dhs, soit 84% du coût global du programme.

Et d’ajouter que les projets dont les études sont dans une phase très avancée sont au nombre de 25 et totalisent un coût global de plus de 603 millions de dhs, soit 10% du coût global du programme, relevant que le montant global des engagements contractés par les différents maîtres d’ouvrage délégués (MOD) au cours de ces trois années du PDU s’élève à plus de 4 milliards 540 millions de dhs, soit 72% du coût global du programme.

Le montant global des engagements des différents maîtres d’ouvrage délégués pour l’année 2023, s’élèvera à plus d’1 milliard 761 millions de dhs, précise la même source, soulignant qu’au terme de l’année 2023, les engagements totaux du programme devraient atteindre les 100% du coût conventionnel du programme.

Les partenaires du programme s’engagent à achever les travaux et à livrer un ensemble de projets avant la fin juin 2023, dont les plus importants sont la livraison de l’hôpital psychiatrique d’Agadir, l’aménagement du Barreau Est-Ouest, l’achèvement des travaux de liaison entre l’aéroport d’Al Massira et le port d’Agadir, représentés par les premier et deuxième tronçons de la voie de contournement Nord-Est, l’entrée numéro 4, et la section de la voie express urbaine entre l’avenue des FAR et le port d’Agadir.

Il s’agit aussi de l’achèvement des travaux d’infrastructure et des pôles d’échange, en plus des travaux d’aménagement urbain tels que les aménagements paysagers, les espaces verts, l’éclairage public et le mobilier urbain liés au projet de la première ligne de Bus à Haut Niveau de Service, l’achèvement des travaux de construction du Centre d’Information Touristique et du complexe administratif de la plage à Agadir et l’ouverture du Musée de la Reconstruction d’Agadir.

Le 04/02/2023

Source web par : mapexpress

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Mohammed VI : I’m back

Mohammed VI : I’m back

Le Roi est de retour, vive le Roi ! Jamais proclamation n’a pris son sens vertueux que ce jour de veille de Aïd al-Mawlid célébré ce 9 octobre à la mosqu...